ECRIRE UN SCENARIO : ACQUERIR LES TECHNIQUES FONDAMENTALES

ECRIRE UN SCENARIO : ACQUERIR LES TECHNIQUES FONDAMENTALES

  1. Ateliers & Formations

  2. Paris

-

  • Les Escales Buissonnières

  • Un évenement organisé par :

Presentation

« Ecrire un scénario : les techniques fondamentales » est une formation destinée aux apprentis scénaristes et aux professionnels de l’audiovisuel qui veulent acquérir les principes fondamentaux de l’écriture pour l’écran.

Formation ouverte pour 8 stagiaires
15 jours, 105 heures

Intervenante :
Claire Dixsaut Scénariste, Script-doctor, Formatrice.

Prises en charge possibles, contactez-nous :
Afdas – Pland de formation / Pôle Emploi….

Profil professionnel des stagiaires :
Professionnels du cinéma et de l’audiovisuel désirant acquérir les principes fondamentaux de l’écriture pour l’écran

Objectifs Pédagogiques :
– Connaître et maîtriser les fondamentaux théoriques de la dramaturgie
– Acquérir les outils permettant de “fluidifier” son processus créatif

Les informations à retenir

  • Paris
    France

  • du 22/10/2018
    au 09/11/2018

  • Financement Afdas, Pôle emploi... possibles

Presentation complète


Pourquoi se former aux techniques d’écriture ?

De même que Michel-Ange a dû assimiler les règles picturales et les principes de l’anatomie avant de peindre le plafond de la Sixtine, de même que Bach a dû apprendre le solfège avant de composer ses partitas, l’écrivain s’appuie sur des techniques solides pour entreprendre une œuvre. Loin de formater la créativité, ces techniques permettent à l’auteur de gagner du temps, de résoudre ses problèmes, de tenir son cap. Elles sont la clef de la création dans le plaisir, plutôt que dans la souffrance.

C’est particulièrement vrai dans les domaines du cinéma et de l’audiovisuel.

D’abord, parce qu’un scénario implique une écriture bien particulière. L’action, l’image, le dialogue, ont seuls leur place sur la page. Écrire un film sans aucune mention de la psychologie des personnages, de leur discours intérieur, de la direction d’acteurs ou du cadrage d’un plan, relève de l’impossible pour le novice. Cela s’apprend.

Et puis, parce qu’ « écrire, c’est réécrire ». En scénario, le premier jet génial n’existe pas. On réécrit pour satisfaire un producteur, un réalisateur, un diffuseur. Si l’auteur prend du plaisir à coucher sur le papier la première version d’un texte, produire la version n°14 peut entraîner des envies de meurtre. L’inspiration devenant inopérante, la technique prend le relais.

Les objectifs de la formation

Cette formation vise à transmettre de solides bases théoriques. Mais, à égalité, elle entend mettre ces bases en pratique, pour que le futur scénariste puisse ensuite les appliquer à bon escient.

– Clarification des fondamentaux théoriques.

Incident déclencheur, arc dramatique, anticlimax : on jargonne beaucoup, dans la technique scénaristique. Nous développerons un vocabulaire commun, découvrirons l’utilité des schémas structurels, étudierons la mythologie, et verrons comment ces outils clarifient notre compréhension de l’objet-scénario et des attentes du spectateur / producteur / diffuseur.

– Mise en pratique quotidienne.

Combien d’auteurs ont-ils passé des semaines à écrire des « bibles » racontant le passé de leurs héros, pour ne jamais les utiliser dans la rédaction du scénario ? Tous les jours, des exercices communs, puis individuels, permettent aux futurs scénaristes de mettre en application les acquis.

– Fluidification du processus créatif.

Recueillir du matériel brut, l’organiser, le rendre utilisable, sont des étapes du processus créatif que la plupart des apprentis auteurs effectuent à l’aveuglette. Nous apprenons à utiliser les fiches bristol, le dictaphone, les logiciels d’écriture, le « writing wall », pour que chacun trouve la méthode qui lui permettra d’aller droit au but.

– Travail en groupe.

La co-écriture, à deux ou en « pool » pour les séries et les sitcoms, est de plus en plus répandue. Mais il ne suffit pas de s’installer autour d’une table pour que les idées qui fusent se transforment en scènes qui fonctionnent. À travers les exercices en groupe, nous examinons les notions d’écoute, de respect, de rebond… et de droits d’auteurs.

Avec les Ateliers/Formations, trouvez ce dont vous avez besoin pour améliorer votre jeu d’acteur, votre mise en scène, votre dramaturgie et bien plus encore